Les objectifs de Courant d'arts chez Ernest

Courant d’arts chez Ernest s’inscrit dans le cadre des grands objectifs et des enjeux du projet d’établissement du collège Ernest Renan et de son volet culturel. Ses objectifs s’articulent donc avec ceux du collège. Ainsi, il a notamment pour ambition de :
- Affirmer la place de la culture au quotidien
- Participer autrement à l’acquisition des compétences fondamentales
- Ouvrir le collège sur son environnement et participer à la valorisation de son image
- Permettre au public visé de passer du rôle d’auditeur à celui d’acteur
- Donner du sens aux apprentissages par la mise en œuvre d’un processus favorisant l’implication dans des productions culturelles

Les partenaires du projet Courant d'arts chez Ernest

- Les partenaires culturels
o JET FM
o L’Olympic
o EPCC Onyx-La Carrière
Ces 3 structures sont des partenaires culturels privilégiés car elles sont régulièrement impliquées sur le projet.



- Les partenaires financiers
o Ville de Saint-Herblain
o Conseil Général de Loire Atlantique : de par sa compétence sur la gestion des collèges, le Conseil Général est également actif sur la mise en œuvre d’actions culturelles et artistiques en milieu scolaire. Les porteurs du projet Courant d’arts chez Ernest, ainsi que leurs partenaires s’inscrivent dans cette démarche pour réaliser avec le soutien du Conseil Général de Loire Atlantique un travail de fond, artistique et citoyen sur plusieurs années dans un collège classé ZEP où la pratique artistique hors du champ scolaire n’est pas toujours évidente.
o Trempolino



Les coordonnateurs du projet Courant d'arts chez Ernest

Etroitement lié à la création de la Maison des Arts dans le quartier de la Harlière, Courant d’arts chez Ernest est un projet qui vise à préparer l’arrivée du nouveau bâtiment. Il a été imaginé et mis en œuvre par l’Agence Culturelle associée au Collège (principaux et enseignants) et certains acteurs culturels (Trempolino, Ecole de musique de Saint-herblain…). Depuis maintenant plus de deux ans, ils travaillent en concertation pour élaborer un ensemble cohérent d’actions motivantes pour les enseignants et les élèves et respectant les apprentissages fondamentaux.

C’est aujourd’hui la Direction des Affaires Culturelles de Saint-Herblain qui coordonne le projet Courant d’arts chez Ernest. En concertation avec les différents partenaires, elle accompagne le développement et la structuration des actions.

Maison des Arts : Maison biz’arts ?


Architecture, avancée des travaux, avenir du site de l’école de la Harlière… L’architecte M. Macé répond aux questions des apprentis journalistes

A chaque récréation, les élèves de l’école de la Harlière voient des ouvriers du chantier aidés par l’indispensable grutier, construire la future Maison des Arts.
A ce stade, une visite de chantier aurait permis de mieux se rendre compte des avancées. Pour raisons de sécurité, cette visite ne se déroulera que le samedi 27 juin, jour de la fête de l’école avant fermeture définitive de celle-ci.
En attendant, M. Macé, architecte dessinateur de cette Maison des Arts, a accepté l’interview des CE2 CM1 concernés de très très près par la disparition de leur école et par l’arrivée de ce nouveau bâtiment dans leur quartier.


1- L’architecture

C’est quoi le métier d’architecte ?

Je travaille avec une équipe de 20 personnes (Tetrarc) qui dessine plein de projets différents : pas seulement des maisons… On crée des immeubles, des nouveaux paysages comme autour de la ligne de tramway : c’est très varié. Parfois les idées viennent vite et parfois c’est plus long...

Quels bâtiments avez-vous déjà dessinés ?

La route de Vannes avec ses « cailloux bleus », les bâtiments de la banque BPA qui changent de couleurs avec les reflets du soleil, par exemple…

Quand la mairie vous a demandé de dessiner cette Maison des Arts, comment avez-vous pensé aux formes et aux partages des lieux ?

Tout d’abord, la ville organise un concours entre architectes en nous donnant un grand cahier où sont inscrites toutes leurs demandes. L’idée, c’est de gagner ce concours.

Nous avons organisé tous les services à proximité sur le même étage.
(École de musique, arts plastiques, multimédia, grande salle commune auditorium…)

Une bibliothèque toute en transparence sera au rez-de-chaussée et le 1er étage semblera flotter dans les airs.

Le bâtiment, en forme de grand carré, symbolise un corps avec à l’intérieur le cœur en formes arrondies, molles comme des organes du corps.

Il y aura un habillage extérieur avec du métal percé comme s’il était déchiré.

Les ouvertures sont petites mais nombreuses.
Pour un meilleur son, il ne fallait pas des vitres en verre trop grandes.


2- Les travaux

Combien de temps doivent durer les travaux ?

La fin est prévue en mai 2010, dans un an. Donc en tout, presque deux ans de travaux.

Est-ce que le calendrier des travaux est respecté ?

Oui, c’est respecté à ce jour. Les intempéries (tempête, grand froid…) ne sont pas comptées dans le délai. Si le délai est dépassé, il y a des amendes pour les entreprises.

Dans un mois environ, la grue sera enlevée car les murs en béton seront terminés.

Combien d’ouvriers travaillent sur le chantier ?

C’est une question piège, car cela dépend des jours.
Bientôt, après les maçons, il y aura tous les corps de métiers. Cela va fourmiller à l’intérieur quand il y aura les ouvriers pour l’électricité, le chauffage, les murs intérieurs, etc.

Pour l’instant c’est tranquille.

Combien coûte cette Maison des Arts ?

Environ 7 millions d’Euros mais pour la commune, il y a d’autres frais en plus (recherche d’architectes, sondage des sols…)

A qui appartiendra-t-elle ?

A la ville de Saint-Herblain et tous les habitants pourront l’utiliser.


3- Le devenir de l’école de la Harlière

Qu’est-ce qu’il y aura à la place de notre école ?

Ce sera un espace vert, un jardin : les parkings seront autour.

Quand va-t-elle être démolie ?

La maternelle très rapidement, par contre il faudra attendre que l’école de musique puisse aller dans les nouveaux locaux avant de raser l’école élémentaire.

Est-ce que le nom de la Harlière va rester ?

La Maison des Arts n’a toujours pas de nom définitif pour l’instant.
C’est à la commune de décider.

Nous aimerions qu’un morceau de mur et un morceau de la cour de notre école soient exposés à la Maison des Arts en souvenir de notre groupement scolaire. Qu’en pensez-vous ?

L’idée est bonne mais il faut que les usagers de la Maison des Arts comprennent que ces morceaux viennent d’une école. Il faut réfléchir à un objet qui symbolise votre école et voir comment il peut être intégré au projet.

Les élèves à la rencontre de la Maison des Arts


Le grand chantier de la Maison des Arts interpelle les habitants. Les élèves des écoles voisines ne sont pas les derniers à se poser des questions. Pour en apprendre un peu plus, certains d’entre eux sont devenus pour un temps de véritables apprentis journalistes !

Les élèves de CM2 de l’école de la Sensive ont réalisé un reportage radio avec l’aide de l’équipe de la radio associative Jet Fm. A l’école de la Harlière, les apprentis journalistes de la classe de CE2/CM1 ont interviewé l’un des architectes de la Maison des Arts : M. Macé.

Découvrez le résultat de leur travail !

Ecoutez le reportage radio
tilidom.com




Les plans de la Maison des Arts


La Maison des Arts présente une structure originale. Elle répond au désir de construire un bâtiment innovant dans sa forme, mais également pratique dans son utilisation. L’organisation physique du bâtiment doit permettre aux différentes structures présentes de pouvoir se mêler, mais aussi s’isoler, pour travailler dans un même espace sans se gêner.

Pour mieux vous présenter l’organisation et la forme du nouveau bâtiment, voici deux plans simples, tirés de ceux des architectes Tetrarc et Pacteau, chargés de la construction de la Maison des Arts.


Au rez-de-chaussée : l’Accueil, la Bibliothèque, les Moyens Techniques Généraux, l’Auditorium, des salles de répétition


A l’étage : l’Ecole de musique, les salles d’Arts Plastiques, l’espace Multimédia, un pôle tertiaire (bureaux des équipes de la Direction des Affaires Culturelles et de la Maison des Arts).

Attention : Ces deux plans sont des versions simplifiées de ceux fournis par les architectes Tetrarc et Pacteau. Des modifications ont pu être apportées aux plans de la Maison des Arts depuis leur réalisation.

Présentation du projet Courant d'arts chez Ernest


Courant d’arts chez Ernest est un projet singulier qui vise à affirmer la place de la culture au collège Ernest Renan. Il invite les collégiens à poser des regards différents sur les mondes musicaux et artistiques qui les entourent, par un ensemble d’actions et de réalisations culturelles. Dans le cadre de leurs cours, les élèves sont amenés à pratiquer (musique, photographie, etc.), à découvrir (courants musicaux, instruments, etc.) et à rencontrer (artistes, élus, chercheurs, etc.).



Ce projet d’action culturelle en milieu scolaire a pour ambition de mettre en cohérence les objectifs des personnels d’enseignement et ceux des acteurs de la culture. En effet, ces actions culturelles s’inscrivent dans le prolongement des programmes scolaires. Elles sont construites à des fins pédagogiques en concertation avec les enseignants, qui s’engagent volontairement. Ainsi, chaque action implique obligatoirement un croisement entre une matière enseignée au collège et un projet/une pratique artistique.