Courant d’arts chez Ernest : les actions à sortir du tiroir


Courant d’arts chez Ernest n’a pas dit son dernier mot cette année. De nombreuses actions sont encore à découvrir et à inventer ensemble. Quelques unes trottent déjà dans la tête des coordinateurs :

 Chronik Musik
Suite à l’intervention d’un journaliste/critique portant sur les méthodes de rédaction, la capacité de synthétiser, de porter des nuances et des références, les élèves sont invités à défendre un artiste, un album en écrivant des chroniques de disque. On souhaite ici : inciter les élèves à être critiques et curieux, élargir leurs horizons musicaux et développer leurs compétences rédactionnelles, leur élocution.
Matières concernées : Français, Education musicale, Langues vivantes

 Prises de textes
Dans le cadre de différents cours ou bien de manière volontaire (Printemps des poètes), les collégiens sont invités à écrire. L’idée est ici d’accompagner la mise en voix de ces écrits. Ils seront mis en voix par les élèves eux-mêmes (accompagnés par les intervenants appropriés), mais également par deux groupes amateurs répétant au Terminus 3 et par la poétesse Ana Igluka. Ces « Prises de textes » donneront lieu à des rencontres avec les artistes, des mini-concerts, des ateliers d’écriture et un travail d’interprétation sous différentes formes.
Matières concernées : IDD Histoires à danser, Education musicale, Français

 Musik Mobile
Courant d’arts chez Ernest invite les élèves à se questionner sur leur rapport à la musique, et plus globalement au son. Musik Mobile s’inscrit aussi dans cette démarche. Les classes mobilisées sur cette action vont créer dans l’atelier SEGPA des installations plastiques sonores et musicales qui seront ensuite exposées au sein du quartier de la Harlière.
Matières concernées : Métallerie et métiers techniques, Arts plastiques

D’autre part, la Direction des Affaires Culturelles, Onyx La Carrière et Trempolino travaillent toute l’année avec de nombreux artistes, il y aura donc de nombreuses possibilités de rencontres entre les collégiens et des artistes français et internationaux.

Aucun commentaire: