Abdel ZEDIRA ou le parcours atypique d'un professeur de musique


Parmi les nombreux instruments enseignés à l’Ecole de Musique de la Harlière, futur pôle musique de la Maison des arts, le steel drum tient une place privilégiée.

En effet, la volonté de la municipalité de Saint Herblain d’intégrer les habitants des quartiers ainsi que les écoliers et collégiens afin de leur faciliter l'accès à des pratiques culturelles et artistiques a donné naissance au projet Steel drum.

Maître d’œuvre de ce projet, Abdel ZEDIRA encadre les ateliers de l’Ecole de Musique ainsi que les orchestres des collèges Ernest Renan et Gutenberg et assure la coordination entre l’Education Nationale et l’Ecole de Musique.

Ce projet lui tient d'autant plus à coeur qu'il a passé son enfance à Bellevue et a été scolarisé au Collège Ernest Renan.


Passionné de musique depuis toujours, Abdel ZEDIRA commence les percussions latines et la derbouka à l’âge de 14 ans, devient animateur puis directeur socioculturel et continue à jouer dans des groupes par plaisir, à Nantes puis à Montpellier.
En 1997, il intègre l’Institut des Percussions du Sud à Montpellier et, en parallèle, obtient un Brevet d’Etat option Musique.


De retour à Nantes l’année suivante, il retrouve Mokhtar EL MOKHTARI qui l’avait initié aux percussions et qui projette de créer une association destinée à développer la pratique du steel drum et les échanges avec Trinidad et Tobago, pays d’origine de cet instrument.
Abdel ZEDIRA participe donc, avec quelques amis et sous la direction de Mokhtar EL MOKHTARI à la fondation de Calyps'Atlantic dont il reste toujours membre actif à ce jour.


Après plusieurs stages annuels à Trinidad et Tobago pour se perfectionner, il devient chef d’orchestre professionnel au sein de Calyps’Atlantic puis, en mai 2008, il intègre l'équipe de l’Ecole de musique de la Harlière.


Pour résumer son parcours, Abdel ZEDIRA a suivi sa passion pour la musique et comme il le dit : « ma carrière est venue à moi », naturellement.


Il sera bientôt membre du personnel de la Maison des arts, comme l’ensemble des professeurs de l’Ecole de musique et continuera à enseigner le steel drum dans les écoles et les collèges avec le sentiment d’être l’un des acteurs d’ « un beau projet, longtemps attendu ».


N.T.

Aucun commentaire: