LA GALERIE DES PROJETS

La galerie des projets, espace d'expositions et de résidence de la Maison des Arts, ouvrira ses portes les 20 novembre avec un projet de Séverine HUBARD. Au programme, deux à trois exposition/résidences par an, ainsi que des expositions des ateliers et classes de la Maison des Arts, les restitutions de projets réalisés dans les établissements scolaires de la commune... un espace d'expérimentation à la croisée des chemins, ouverts à toutes et à tous.


Le concept de la galerie des projets se trouve à mi chemin entre l'exposition et la résidence. Son originalité procède de l'hybridation de ces deux formes: l'exposition traditionnelle, qui propose au public de faire l'expérience d'oeuvres déjà réalisées et la résidence, qui accueille l'artiste en vue de la réalisation d'une œuvre. En faisant la part belle à la pratique, que ce soit celle de l'artiste invité ou des élèves et des intervenants dans le cadre de la Maison des Arts ou des différents dispositifs mis en place sur la commune de Saint-Herblain, en faisant du visiteur un acteur des expositions et projets, la galerie de la Maison des Arts trace un trait d'union entre diffusion et pratique artistique, entre pratique professionnelle et amateure, entre spectateur et artiste.

A l'instar de la Maison des Arts, la galerie des projets nourrit l'ambition d'expérimenter des formes nouvelles de transmission de l'art et considère la diffusion comme un support et une introduction à la pratique, tout comme la pratique doit entretenir la curiosité envers de nouvelles formes d'expression. Ainsi les expositions proposent-elles de « raconter » la conception de l'oeuvre, du projet, et la galerie a-t-elle pour mission de mettre le spectateur en position d'acteur. Quel que soit le médium employé, qu'il s'agisse d'un projet amateur ou professionnel, quelle que soit la complexité des moyens mis en oeuvre, les arts plastiques seront considérés comme une pratique, comme un moyen d'exprimer et de partager des sensations, des idées, des envies.

Ainsi l'appropriation, les échanges et les prises de position sont-ils à la base de ce projet. Nous souhaitons que chacun(e) dans le quartier de la Harlière et sur le territoire communal puisse s'approprier et le cas échéant prendre part au projet et au travail de l'artiste, sans préjuger de ses motivations. Médiation, ouverture des projets aux habitant(e)s, moments de discussion et de partage autour de l'art, tout sera mis en oeuvre pour que chacun(e) puisse prendre part à l'activité de la galerie des projet, selon les modalités qui lui conviendront le mieux.

Aucun commentaire: