Retour sur... L'INAUGURATION DU CLAVECIN

C'était le 21 octobre dernier...
En voici quelques témoignages.
"J’ai bien aimé le concert et j’ai pris du plaisir à jouer. Le clavecin était super beau. C’était drôlement bien de jouer à sept, et en plus, c’était rigolo, mais on était serrés…"
       Orélie, 7 ans, claveciniste

"Le 21 octobre au soir, lorsque le rideau s’est levé sur la scène de la Maison des Arts de Saint-Herblain, devant une salle comble, Oh surprise ! Ce n’est pas le « virginal » habituel que nous avons découvert, mais, dressé devant nous tel un mets sur une table en attente de convives, tout de bleu vêtu, majestueux : Il trônait sur cette scène, notre tant attendu «Clavecin », resplendissant sous les feux des projecteurs.
Comme pour rassurer son protégé, Florence Maillet - professeur de clavecin et organisatrice de cette soirée inaugurale – qui pense à tout et qui accompagne, encadre et bichonne ses élèves, lui avait adjoint son grand frère de La Roche sur Yon, dont la ressemblance ne laissait aucun doute sur la parenté, ou plutôt sur la paternité de ce dernier.
Qu’ils étaient beaux les deux instruments, dans un harmonieux tête à tête, tel le yin et le yang, prêts à se renvoyer la mélodie …                                                
Dans un premier temps, Marc Ducornet, facteur de ces deux clavecins, nous en a présenté l’origine et les secrets de fabrication.
Puis c’est sous les doigts des enfants, toujours plus nombreux, que nous avons découvert la première mélodie en canon : « Frère Jacques » interprétée par sept clavecinistes en herbe.
Enfin, place a été faite aux experts chevronnés, avec Florence Maillet et Yannick Varlet aux clavecins, accompagnés de leurs collègues Hugues Lecomte à la flûte à bec, Emmanuelle Barré et Zuzana Branciard aux violons, Florence Oster-Mercier à l’alto, Stéphane Oster au violoncelle et Tiphaine Macé à la contrebasse, pour ce concert inaugural de très haute qualité."

       Une maman de jeune claveciniste

"Quelques pincements de cordes,
Le beau clavecin donne de la voix,
Assiégé par une  jeune horde,
S’y essayant avec émoi !
Puis quelques pincements de cœur,
Lorsque les deux frères clavecins   
S’accordent ensuite avec bonheur,
Dans un  fulgurant quatre mains."  
 
       Un papa de jeune claveciniste

En guise de dessert, le public était convié autour d'un cocktail...

Aucun commentaire: