LE ROMANTISME ET LA NATURE TERRIBLE

Les Mercredis Curieux
Visite guidée à travers l'histoire de l'art et de la musique, en compagnie de Julien Zerbone et des intervenants invités, les mercredis curieux proposent aux débutants aussi bien qu'aux connaisseurs de s'initier à la lecture des œuvres d'art et de découvrir des aspects méconnus et inattendus de la création.


Mercredi 25 Avril 2012

Au début du 19ème  siècle apparaît progressivement un nouveau rapport au monde, à la nature, à l'homme : l'effroi, la crainte, l'étrangeté, le dépaysement, l'étonnement, l'émerveillement, tous ces sentiments qui provoquent chez l'homme un choc remplacent progressivement l'équilibre et la clarté de l'âge classique. Le romantisme voit dans le paysage sublime, dans le spectacle d'une tempête, d'une mer déchainée, d'une nature à l'abandon ou d'une ruine, le symbole de son rapport inquiet, fragile au monde qui l'entoure, en même temps que le miroir de son âme. Ainsi le chaos du monde et de l'esprit mettent-ils en péril l'image stable qu'en avaient donné les artistes jusqu'à l'époque classique.

A travers quelques œuvres du 19ème siècle, nous analyserons le rapport de l'homme romantique au monde, qu'il s'agisse du monde intérieur ou extérieur. Un rapport tourmenté et sensible, qui dénote la fragilité de l'homme face à son environnement et ouvre la voix d'une nouvelle sensibilité.

Mercredi 25 avril 2012
De 18 h 30 à 19 h 30 - Atelier numérique AN4

Conférence-discussion autour de l'œuvre, animée par Julien Zerbone.
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Renseignements à l'accueil de la Maison des Arts au 02.28.25.25.80


Aucun commentaire: